Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 août 2020 5 21 /08 /août /2020 07:48
Concours RenaissanceS : le shooting

Pour la séance photo, j’ai sollicité un photographe avec qui je travaille depuis un an, Chrisal et un de ses collègues, Cyril Backpixel, spécialiste de lieux insolites.

Chrisal a proposé le projet à l’une de ses modèles, Alice, et Cyril nous a proposé un lieu, un petit château dont le fief date du XIVième siècle. A eux trois, il ont vraiment donné vie à ma création, créé une ambiance.

L'extérieur

L'extérieur

Mes photos « backstage » :

Concours RenaissanceS : le shooting
Concours RenaissanceS : le shooting
Concours RenaissanceS : le shooting

Le travail des photographes : prise de vue, composition, traitement... Il ne suffit pas d'avoir un appareil photo, il faut avoir l’œil, les connaissances, le talent pour produire de belles images.

Concours RenaissanceS : le shooting
Concours RenaissanceS : le shooting
Concours RenaissanceS : le shooting
Concours RenaissanceS : le shooting
Concours RenaissanceS : le shooting
Concours RenaissanceS : le shooting
Concours RenaissanceS : le shooting
Concours RenaissanceS : le shooting
Concours RenaissanceS : le shooting
Concours RenaissanceS : le shooting
Concours RenaissanceS : le shooting
Concours RenaissanceS : le shooting
Partager cet article
Repost0
21 août 2020 5 21 /08 /août /2020 07:25
Concours RenaissanceS : réalisation

Après la mise au point, j’ai pu enfin pu passer à la réalisation du corset : placement, coupe et montage.

Pour les tissus, j’ai choisi un coutil blanc en coton, sourcé en Angleterre (où on trouve plus de fournisseurs de matériel de corsetterie) celui vendu par Alysse création s’étant révélé trop « carton », et un coton imprimé de dessins de Léonard de Vinci, trouvé chez Spoonflower. Pour la doublure, un piqué de coton blanc de mon stock.

Le coton de chez Spoonflower a été appliqué sur une couche de coutil à l’aide d’entoilage pour lui donner la résistance nécessaire.

J’ai réalisé les pièces de mon patron « papier » en papier calque pour me permettre de le modifier plus facilement (voir étape précédente) et pour favoriser le placement des pièces sur les motifs souhaités du tissu imprimé de chez Spoonflower.

Concours RenaissanceS : réalisation

Après le montage, je suis passée à l’insertion des baleines, sur la pièce d’estomac et le corps du corset. J’ai choisi des baleines en acier spiralé de chez Alysse création.

Concours RenaissanceS : réalisation

Ensuite : la découpe et à la pose du biais (le biais est coupé dans le piqué de coton utilisé pour la doublure), à la machine sur l’avant et en (longues) finitions à la main sur l’envers. C’est une étape longue et fastidieuse, en particulier sur le bas du corset qui est très découpé.

Concours RenaissanceS : réalisation
Concours RenaissanceS : réalisation

Et enfin, la pose des œillets et essayage:

Concours RenaissanceS : réalisation

Je suis ensuite passée à la partie col, sur laquelle j’étais indécise. J’aimais l’idée de reprendre la forme d’une hélice, mais la taille d’un cou féminin ne permettait pas en rendu harmonieux. J’ai effectué plusieurs essais avec un tissu très rigide, avec les mêmes étapes : patron, toile, essayages, modifications.

Concours RenaissanceS : réalisation

Pour ce col j’ai choisi d’utiliser une gaze épaisse qui allie transparence et rigidité. Le problème : il s’effilochait beaucoup et les bordures n’étaient pas propres. J’ai donc du tout redécouper avec une lame chauffante.

Concours RenaissanceS : réalisation

Puis j’ai monté le tout : col, jupe, corset, avec des leds dans le col et sous la jupe.

Nouveau problème : le poids des leds fait tomber le col, en dépit des deux épaisseurs de gaze rigide. Pour le résoudre, j’ai d’abord pensé à utiliser du fil de fer du type qu’on utilise en jardinage, avec une gaine blanche (déniché chez Leroy Merlin), mais il n’était pas encore assez rigide. Après recherches et enquête auprès de collègues, j’ai commandé du fil de chapellerie, gansé de coton blanc, qui est très rigide et a réglé ce problème. Il est inséré entre les deux couches de gaze, au niveau des coutures, et fixé par des points de couture.

Enfin, la partie la plus « technique » de ma réalisation, la mise en lumière du corset.

Je savais déjà que je voulais créer de fines gaines en tulle bobin blanc (tulle de coton fabriqué sur des métiers à dentelle leavers, très résistant), que j’avais déjà utilisé pour un autre projet.

J’ai hésité entre les leds et la fibre optique à insérer dans mes gaines de tulle. Les rubans de leds étant faciles à trouver, j’ai réalisé un premier essai.

Concours RenaissanceS : réalisation

Malheureusement, le rendu n’était pas très esthétique que les leds soient éteintes ou allumées (le ruban produit en effet de lumière en pointillé).

J’avais en parallèle effectué des recherches sur la fibre optique et trouvé une société française qui produit ses fibres en France. J’ai contacté Midlightsun, et échangé avec eux sur la meilleure solution. Ils m’ont proposé des fibres optiques ou des rubans de tissus tissés avec de la fibre utilisables avec des batteries.

 J’ai utilisé la fibre sur le corset et les rubans tissés sur la partie jupe, en complément des leds.

La fibre et les rubans sont relativement faciles à utiliser, il fallait en revanche trouver une solution pour dissimuler les batteries et câbles. Au total trois batteries et trois câbles USB munis de deux embouts porte ampoule led.

Concours RenaissanceS : réalisation

J’ai dissimulé des poches sur la partie haut de la doublure de la jupe, et glissé les câbles sous les pans du corset.

Concours RenaissanceS : réalisation

L’essai final sur mannequin de couture :

Concours RenaissanceS : réalisation
Concours RenaissanceS : réalisation
Concours RenaissanceS : réalisation
Partager cet article
Repost0
21 août 2020 5 21 /08 /août /2020 07:04
Concours RenaissanceS : mise au point

J'ai réalisé cette tenue dans le cadre du concours des métiers d'Art. Elle est composée d’un corset inspiré des premiers corps baleinés en coutil blanc et coton imprimé de croquis de Léonard de Vinci, d’une jupe courte en voile sur une crinoline et d’un grand col en gaze rigide, mis en lumière par de la fibre optique.

Cette tenue a été entièrement créée par mes soins sur le thème « Renaissance ». Je suis partie de mots clés ( re-naissance, chrysalide, imprimerie) et d’idées (innovation, Léonard de Vinci..) pour imaginer et tisser un projet qui intègrerait ces inspirations tout en restant fidèle à mon style mais surtout qui me pousserait hors de ma zone de confort et m’obligerait à faire face à de nouveaux défi et à innover. Ici en particulier, l’utilisation de la fibre optique et la gestion des batteries et câbles qu’il a fallu intégrer et dissimuler.

Concours RenaissanceS : mise au point

Pour la réalisation de ce projet, je suis partie d’une série de mots clés : Renaissance, France, Italie, Léonard de Vinci, Caterina Sforza, François Ier, Chambord, re-naissance(S), nouveauté, innovation, invention, modernité, chrysalide, imprimerie.. Et j’ai effectué des recherches, ce qui m’a emmené sur d’autres idées : Léonard de Vinci, Chambord, l’escalier à double révolution…

Puis j’ai cherché comment rattacher ces mots clés à mon univers et à mon domaine d’activité, la mode, la confection, le vêtement féminin. Je voulais garder un maximum d’idées et d’inspirations et les incorporer de façon harmonieuse, la difficulté étant de « traduire » ces idées en éléments concrets.

J’ai aussi fait une recherche d’images et construit un « mood board » :

Concours RenaissanceS : mise au point

Plusieurs idées ont émergé : les fraises, le corps à baleine, les jupes évasées, les similarités entre les cols aériens portés par les femmes et les dessins de Léonard de Vinci. J’ai décidé de partir sur une version allégée du corps à baleine, sur une jupe évasée mais courte et translucide, et un col , le tout agrémenté de lumière via led ou fibre optique.

Je suis ensuite passée à des recherches plus techniques, dans des ouvrages spécialisés :

Concours RenaissanceS : mise au point

J’ai ensuite synthétisé ces inspirations en un croquis :

Concours RenaissanceS : mise au point

Puis je suis passée à la modélisation, c’est-à-dire à la création du patron pour mon corset. J’ai utilisé une technique de patronage à plat.

Concours RenaissanceS : mise au point

Avant de pouvoir tester le corset, il m’a fallut réaliser la partie jupe, dont la ceinture allait se placer sous le corset. Elle se compose de deux parties, une crinoline courte et une jupe en voile.

Pour la crinoline, j’ai choisi d’utiliser de la broderie anglaise ancienne, et de la baleine acier sourcée chez Alysse Création, un fournisseur français de matériel pour corseterie.

Concours RenaissanceS : mise au point

Pour la jupe, un piqué de coton utilisé pour la doublure du corset et une mousseline blanche de mes stocks.

La jupe est doublée en partie haute par le piqué de coton pour la modestie et pour y incorporer des poches.

Concours RenaissanceS : mise au point

Ensuite j’ai coupé et monté une « toile » c’est-à-dire un brouillon de mon corset, pour vérifier le patron.

Concours RenaissanceS : mise au point
Concours RenaissanceS : mise au point

Les essais de la toile ont fait apparaître quelques petits défauts, que j’ai matérialisés par de petites pinces sur les cotés.

J’ai donc du modifier mon patron.

Positionnement des pièces de patron sur la toile mise à plat, et ajustement du patron :

Concours RenaissanceS : mise au point
Partager cet article
Repost0
19 août 2020 3 19 /08 /août /2020 20:56
La guerrière noire

Suite à une demande de mon photographe préféré et de sa modèle chouchou, je me suis lancée dans la création d'une tenue sur le thème "Dark Warrior".

D'après les images d'inspiration fournies par la modèle, j'ai imaginé un corset très structuré, en faisant apparaître les baleines en acier spiralé pour lui donner un coté armure.

La guerrière noire

Pour compléter le corset, j'ai voulu une grande jupe, avec beaucoup d'ampleur. J'ai utilisé 10 de satin noir,  de l'organza noir et une dentelle déstructurée noire à reflets métalliques.

Travail en cours : jupe terminée, corset sans baleines.

Travail en cours : jupe terminée, corset sans baleines.

Le corset terminé, avec les baleines apparentes.

Le corset terminé, avec les baleines apparentes.

Pour renforcer le coté armure / guerrière, j'ai décidé d'y ajouter de la côte de maille. J'ai choisi le motif "écaille de dragon", pas le plus simple mais tellement joli!

début du travail

début du travail

La pièce de hanche terminée

La pièce de hanche terminée

Détail de la côte de maille

Détail de la côte de maille

Pour le shooting, j'ai eu le droit à deux photographes, pour deux styles différents, Chrisal Chris et Cyril Backpixel.

La guerrière noire
La guerrière noire
La guerrière noire
La guerrière noire
La guerrière noire
La guerrière noire
La guerrière noire
La guerrière noire
Partager cet article
Repost0
14 décembre 2014 7 14 /12 /décembre /2014 08:57

Sur commande et sur mesure.

Bustier coupé d'apres un patron de corset, monté dans un tissu épais, une étoffe Jacquard au motif de chandelier argent sur fond noir.

J'ai travaillé le tissu de façon a placer le motif de chandelier au centre du bustier sur l'avant, pour tirer pleinement partie de ce beau motif baroque. On le retrouve ensuite en petites touches sur les cotés de de faon plus présente dans le dos au niveau du laçage.

La sobriété des couleurs noir et argent lui donne un chic intemporel.

Cintré, il vous fait la taille fine et élégante, le laçage noir du dos vous permet d'ajuster le bustier a votre morphologie.

Doublure en polycoton noir, baleines souples, lacage ruban de satin noir.

A porter seul ou sur un chemisier, avec une jupe ou un jean, une robe..

Le bustier de la photo est en 38-40, il a ete vendu mais je peux le refaire sur demande a votre taille.

Bustier- corset Baroque, motif argent sur fond noir
Bustier- corset Baroque, motif argent sur fond noir
Bustier- corset Baroque, motif argent sur fond noir
Bustier- corset Baroque, motif argent sur fond noir
Bustier- corset Baroque, motif argent sur fond noir
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Anne-Sophie Toniazzi
  • : Je travaille les matières naturelles (coton, laine, lin, soie..) pour créer des vêtements féminins et élégants, au gré de mes envies ou pour répondre a des demandes spécifiques : sur-mesure, robe de mariée, tenue pour mariage a thème, costume d'époque... a partir mes propres modèles et patrons. Pour compléter ces tenues (ou pas), je crée aussi accessoires et bijoux. Retrouvez les modèles disponibles a la vente dans ma boutique alittlemarket ou contactez moi pour une réalisation sur mesure!
  • Contact

Newsletter

Pour ne rien rater de mon actu passionnante : nouveautés, événements, promos
* indicates required

Recherche

Categories